Index du Forum » » Cas de comptoirs

Auteur

Comment définissez-vous les limites du conseil à l'officine?
ami89
855      

  Posté : 25-01-2012 21:11

La question est dans le titre.
Voilà, par exemple, un patient arrive à l'officine et se plaint de douleur aigüe au ventre. Il n'a pas de fièvre.

J'en ai parlé à un interne en médecine générale qui me dit qu'il doit consulter en urgence directement.

Je lui ai dit que non, sachant qu'un Spasfon suffit dans 95% des cas, médicament dont l'efficacité thérapeutique reste faible, mais bon, ça marche bien on va dire.

Pour le médecin, il faut consulter: ulcère? autres pathologies graves?

Que faites-vous concrètement? Quelles questions posez-vous?

Message édité par : ami89 / 25-01-2012 21:11




Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=11365&forum=26