Index du Forum » » Cas de comptoirs

Auteur

Dossier fourre tout
Aleatoire
601      

  Posté : 30-12-2011 23:11

La maladie évolue favorablement spontanément en quelques jours.

Il faut retenir que les antiviraux oraux et locaux sont d'efficacité modeste. Le traitement oral ne se justifie réellement que dans certains cas : gingivostomatites aiguës, manifestations ophtalmo, manifestations génitales nombreuses récidives.

Ton rôle est de savoir identifier ces cas qui représentent les limites de la prise en charge à l'officine et qui nécessitent une orientation pour un diagnostic médical.

Gingivo stomatite aiguë (attention aux yeux sensibles)
- Image 1 (Dermis)
- Image 2 (Campus dermatologie Université Paris V)

Ah oui, sinon j'ai une collègue qui oriente chez le médecin toute lésion proche du nez des enfants car elle craint une migration méningée via le nez. I think she's paranoid. Le virus se balade déjà sur dans les voies nerveuses biens plus pratiques pour rejoindre la moelle, les méninges et l’encéphale.



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=11277&forum=26