Index du Forum » » Etre titulaire

Auteur

Reprise officine et licenciement
Sublimo
69    

  Posté : 11-02-2020 12:57

Citation : tnttnt 

Oui mais le licenciement, c'est le risque de pourrir l'ambiance et d'avoir une personne qui crache sur le titulaire au comptoir. Et si ambiance petit village, tu risques de prendre cher.

Et pour la rupture conventionnelle, le calcul ne donne que le minimum légal. Il n'est absolument pas dit que ce soit le montant final négocié entre le titulaire et le salarié. 


Totalement d'accord sur la première partie c'est pour ça que c'est a l'ancien titulaire de s'en charger.

Pour la deuxième partie je voulais dire qu'une rupture conventionnelle max peut être budgetée (cad le plafonnement max au prud'homme) ce qui n'était pas le cas avant cette loi.

J'ai fait un rempla dans une énorme pharma ou la titulaire vendait mais elle s'était entourée d'une armada de pharmaciens (caractère assez particulier + pénuries de prep dans la région...). Et les repreneurs (3) ont + ou - adopté cette technique pour les RC des pharmaciens adjoints. S'il y avait fallu conserver l'intégralité de la masse salariale, la pharma était invendable sauf à consentir une très très grosse baisse de prix (ce qui est aussi une solution).



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=19033&forum=21