Index du Forum » » L'avenir des salariés de l'officine

Auteur

La bulle pharmacie
El_Toto
628      

  Posté : 17-05-2017 19:25

Citation : Farmacien 

Reponsables non, mais profitant de ces absurdités oui.
D'ailleurs il n'y a qu'à voir la tollet que suscite la dispensantion à l'unité (pratique dans les pays anglo-saxons notamment).

Vu comment les choses sont organisés, une pharmacie à tout intêret à avoir des patients non observants. Un patient observant est un bon patient qui des pathologies régulées et qui ne surconsomment pas.

Si demain on prenait des mesures de santé publiques, par exemple dans le diabète, par differants moyens, pour qu'ils fassent plus de sport, mangent mieux ... ils auraient besoin de médicaments.

Il y a un hic : les interêts des pharmacies et les interêts du pays en terme de santé publique sont opposés. La réussite de l'un passe par la perte de l'autre  


C'est là que tu te trompes complètement : je pense qu'on serait tous tout à fait d'accord pour gagner plus en faisant faire des économies à la Sécu qui au final y gagnerait aussi.
Le problème, c'est que notre mode de rémunération ne le permet pas dans l'état actuel des choses.
Pour ce qui est de la dispensation à l'unité c'est un faux débat : quand on voit le coût des médicaments dans ces fameux pays Anglo-Saxons, encore heureux qu'ils soient dispensés à l'unité !! Seuls 3% du CA médicaments en France concerne les traitements aigus, quel genre d'économie penses-tu pouvoir réaliser là-dessus, en sachant qu'il faudra aussi rémunérer le pharmacien pour reconditionner?



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=17409&forum=11